Aujourd'hui au menu ratatouille .... hummm  j'adore toutes ces couleurs dans l'assiette, avec du riz et du  poulet. Rassurez vous  je vais prendre le temps entre un coup de fil et une tasse de café de m'attarder à faire une galette pour tout les inconditionnels de cette tradition...

 Une recette très rapide et très simple à faire ou à refaire selon votre niveau de gourmandise !!!

 

J'aime la galette, savez vous comment? Quand elle est bien faite, avec du beurre dedans !!!

Alors bienvenu aux gourmands !!!

 

DSCF3902 galette bonne

 

 Il vous faudra :

2 rouleaux de pâte feuilletée, 500g de compote de pommes maison, 1 oeuf battu, 1 sachet de sucre vanillé, et 75g de poudre d'amande et 1 féve.

 

Il faudra compter une préparation plus longue si vous décidez de faire cette galette avec une pâte feuillétée maison.

 

galette 2

 

Déroulez la pâte à tarte feuilletée sur une plaque, étalez la poudre d'amande puis la compote de pomme à 2 cm des bords..

 

Ensuite versez le contenu de votre sachet de sucre vanillé sur votre compote et surtout n'oubliez pas de mettre la fève.


 Couvrez la galette avec la deuxième pâte. Soudez les bords avec l’oeuf battu.


  Badigeonnez le dessus de la galette avec un peu de lait ou avec le reste de l'oeuf avec un pinceau et à l'aide d'un couteau décorer le dessus de votre galette .


6. Enfournez 35 à 40 min dans le four préchauffé à  200° th 7 . 

Servez tiéde ou froide selon votre préfèrence...

Dégustez avec du cidre....chacun son style !!!

LEGENDE

Longtemps, le 6 janvier (Epiphanie) fût plus important que le jour de Noël.

Comme beaucoup de fêtes chrétiennes, la date de l'Epiphanie correspond à l'origine à  une fête paienne. Autrefois, les Romains  fêtaient les Saturnales. Ces fêtes duraient 7 jours et tout était autorisé.

A cette occasion, les soldats tiraient au sort, grâce à une fève, un condamné à mort qui devenait "roi" le temps des réjouissances. Une fois les Saturnales achevées, la sentence était exécutée.

On avait également pris l'habitude d'envoyer des gâteaux à ses amis. Sous l'ancien régime, on l'appela "gâteau des rois" car cela tombait en pleine période des redevances féodales et il était d'usage d'en offrir un à son seigneur. Puis le concordat de 1801 a fixé la date de l'épiphanie au 6 janvier.

Le terme "épiphanie" est issu du grec et signifie "apparition". Célébrée le 6 janvier, cette fête correspond à la présentation de Jésus enfant aux Rois Mages.

 

LA MOU vous souhaite un bon dimanche !!!